Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Dard arc-en-ciel

Etheostoma caeruleum
Rainbow darter

Fiche descriptive


Rang S : S1S2
Rang G : G5
Statut au Québec : susceptible d'être désigné espèce menacée ou vulnérable

Le dard arc-en-ciel est un petit poisson d'environ 5 cm, d'une longueur totale maximum de 6,9 cm, appartenant à la famille des Percidae, qui comprend aussi la perchaude (Perca flavescens) et les dorés (Stizostedion spp.). Comme l'indique son nom, il est très coloré, sans doute le plus coloré des poissons d'eau douce de l'Est du Canada. En effet, le dard mâle a entre 9 et 14 bandes bleues sur les flancs, intercalées de bandes jaunes ou orange. Les nageoires peuvent aussi arborer du vert, du bleu ou du orange.

Bien qu'abondant dans le sud de l'Ontario et aux États-Unis, particulièrement dans les petits cours d'eau et les rivières de taille intermédiaire au sud des Grands Lacs, le dard arc-en-ciel était considéré comme extrêmement rare au Québec depuis son identification en 1941. La capture récente de près d'une trentaine de spécimens réalisée dans le cours supérieur du fleuve Saint-Laurent, dans la baie de Valois, au lac Saint-Louis, remet en question son statut. Le dard arc-en-ciel habite généralement les eaux claires de cours d'eau dont le fond est de gravier ou de roches. Il pourrait être un indicateur de pollution, car il est extrêmement sensible à la pollution chimique et à l'envasement.

À cause de sa petite taille et de sa répartition très limitée, cette espèce n'est pas remarquée et est méconnue des gens. Puisque au Québec il y a eu un nombre restreint de mentions de l'espèce, des études sont requises afin de préciser l'état de sa situation et vérifier s'il s'agit d'une population établie et viable.

La présence du dard arc-en-ciel fait actuellement l'objet d'un suivi au Québec. Des observations sont disponibles au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ).

Documentation complémentaire :

BERNATCHEZ, L. et M. GIROUX. 2000. Les poissons d'eau douce du Québec et leur répartition dans l'Est du Canada. Broquet, Boucherville. 350 p.


CUERRIER, J. P., E. J. FRY et G. PRÉFONTAINE. 1946. Liste préliminaire des poissons de la région de Montréal et du lac Saint-Pierre. Le Naturaliste canadien. 1-2 : 29 p.

DUBÉ, J. 2000. Lettre du 7 décembre 2000 à J. K. Bergeron sur les mentions de dard arc-en-ciel (Etheostoma caeruleum) en Montérégie. 2 p.

Carte du Québec :

Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec. 2000. Société de la faune et des parcs du Québec. Direction du développement de la faune.

DUBÉ, J. 2000. Lettre du 7 décembre 2000 à J. K. Bergeron sur les mentions de dard arc-en-ciel (Etheostoma caeruleum) en Montérégie. 2 p.

Carte de l'Amérique du Nord :

LEE, D. S, C. R. GILBERT, C. H. HOCUTT, R. E. JENKINS, D. E. McALLISTER and J. R. STAUFFER, Jr. 1980. Atlas of North American Freshwater Fishes. North Carolina State Museum of Natural History. 867 p.

PAGE, L. M. 1983. Handbook of darters. TFH Publications Inc., Illinois.

Dard arc-en-ciel
 

 

Aire de répartition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Carte du Québec
Québec


Carte de l'Amérique du Nord
Amérique du Nord

 


Dernière modification : 2001-08-17
 

Portail du gouvernement du Québec