Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Rainette faux-grillon de l'Ouest

Pseudacris triseriata
Western chorus frog

Fiche descriptive


Rang S : S2
Rang G : G5
Statut au Québec : vulnérable, septembre 2001

La rainette faux-grillon de l'Ouest est l’une des plus petites espèces d’anoures du Québec. Sa coloration varie du gris pâle au brun foncé et peut quelquefois être d'un vert terne ou olive. Le ventre et les côtés inférieurs sont blanchâtres. Cette rainette a une bande latérale foncée qui va du museau jusqu'à l'aine en traversant l'œil, une ligne pâle toujours présente sur la lèvre supérieure et trois larges lignes longitudinales plus sombres sur le dos. La texture de la peau est légèrement granuleuse. Chez cette espèce, les mâles sont légèrement plus petits (1,9 à 3,2 cm) que les femelles (2 à 3,7 cm). Les doigts de cette rainette sont longs et munis de ventouses peu développées. En période de reproduction, le sac vocal du mâle devient jaune et bien visible. L'identification de l’espèce se fait principalement par l’écoute du chant des mâles reproducteurs qui a lieu tôt au printemps. Son cri ressemble au son d’un ongle que l’on passe le long des dents d’un peigne. Il peut être confondu avec le trille occasionnel de la rainette crucifère (Pseudacris crucifer).

La rainette faux-grillon de l’Ouest est largement répartie aux Etats-Unis, mais au Canada elle n'est présente que dans l'extrême sud du Québec et de l'Ontario. Au Québec, l’espèce est très rare et les effectifs sont actuellement faibles. Plusieurs populations sont isolées et comptent peu d’individus. On la trouve dans la région de la Montérégie – sur l'île Perrot et sur la rive sud de Montréal entre Beauharnois et Boucherville – et dans le sud de la région de l’Outaouais – uniquement entre Gatineau et l’île du Grand Calumet. Des inventaires réalisés depuis les années 1990 ont confirmé qu'elle a perdu près de 90 % de son aire de répartition historique en Montérégie où elle était présente en abondance dans les années 1950.

En période de reproduction, la rainette faux-grillon de l'Ouest fréquente principalement des milieux humides temporaires ou permanents qui sont peu profonds et qui possèdent une végétation abondante. En d’autres temps, elle est associée au milieu terrestre où elle se nourrit, se repose et hiberne cachée dans la litière, sous les pierres et les troncs d’arbres morts. Au Québec, on la trouve dans les champs et les clairières, les zones marécageuses arborescentes, les rives des plans d'eau et les endroits ouverts où la végétation herbacée offre suffisamment de couvert et d’humidité. Globalement, son habitat comprend le milieu de reproduction entouré d’une bande de 250 m de milieu terrestre. Elle se reproduit tôt au printemps et pond ses œufs en petites grappes lâches qui adhèrent à la végétation aquatique. L'incubation est rapide – moins de 15 jours – et est grandement affectée par la température de l'eau. Les têtards se nourrissent principalement de végétation et leur métamorphose en jeunes rainettes se fait très rapidement après une période variant d'un à deux mois. Cette adaptation permet à l’espèce de se reproduire dans des milieux aquatiques temporaires qui s’assèchent généralement en juillet. De ce fait, ces milieux ne permettent pas l’établissement de populations de poissons qui, dans des milieux permanents, sont des prédateurs de têtards. Après la métamorphose, les adultes se nourrissent d’insectes tels que fourmis et autres arthropodes ainsi que d'araignées qu'ils trouvent soit près de l'eau, lors de la saison de reproduction, soit dans la végétation, le reste de l'année. La rainette faux-grillon de l’Ouest est peu mobile. Les adultes se dispersent dans un rayon de quelques centaines de mètres autour du site de reproduction. Des études ont démontré qu'il suffit d'une distance de 500 m pour isoler des populations.

La destruction des habitats est la principale cause du déclin de cette espèce au Québec. En effet, son aire de répartition dans la province chevauche les secteurs où l'agriculture et les développements urbains et résidentiels ont connu une croissance importante au cours des dernières années. Le remblayage et le drainage des terres qui accompagnent ces développements assèchent les milieux humides qui sont essentiels à la reproduction de cette espèce. La fragmentation des habitats limite les possibilités de migration des individus tout en réduisant les échanges entre les populations, ce qui restreint la recolonisation. Ajouté aux pertes d’habitats, ce phénomène contribue aux disparitions des populations. Plusieurs facteurs de stress — dont la pollution et les conditions météorologiques — peuvent altérer le système immunitaire des grenouilles. Les amphibiens sont généralement vulnérables à la pollution, compte tenu de leur mode de respiration cutanée. Les pesticides peuvent aussi avoir des effets indirects sur la survie des amphibiens en modifiant les conditions d’habitats et les ressources alimentaires.

À l’échelle gouvernementale, c’est au ministère des Ressources naturelles et de la Faune qu’incombe le mandat d’assurer la protection et la gestion des amphibiens. La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune (L.R.Q., c. C-61.1) interdit la capture, la vente et la garde en captivité de la rainette faux-grillon de l’Ouest. De plus, la désignation légale de celle-ci en 2000, à titre d’espèce vulnérable, est un geste du gouvernement du Québec qui reconnaît officiellement la précarité de cette espèce. Un rapport sur la situation, publié en 1996, résumait l'information connue sur la rainette faux-grillon de l’Ouest à cette époque. Un plan de rétablissement a été élaboré et sa mise en œuvre a débuté en 2000. Des mesures visant à protéger les habitats utilisés par cette rainette sont en cours, l’objectif principal étant de mettre un terme au déclin des populations. Parmi ces mesures, des plans de conservation des habitats de cette espèce ont été élaborés dans la région de la Montérégie et en Outaouais. Ces outils d’aide à la prise de décision serviront à planifier le développement sur le territoire en tenant compte de la problématique de conservation de la rainette faux-grillon de l’Ouest. De tels plans de conservation sont présentement disponibles pour les villes de Boucherville, de Longueuil (arrondissement Le Vieux-Longueuil et arrondissement St-Hubert), de Brossard, de La Prairie, de Carignan, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot dans la région de la Montérégie. Deux autres plans sont également disponibles pour la région de l’Outaouais, l’un pour le secteur Gatineau et l’autre pour le secteur Aylmer de la ville de Gatineau. La présence de la rainette faux-grillon de l'Ouest fait actuellement l'objet d'un suivi des populations au Québec. Des observations sont également disponibles à l’Atlas des amphibiens et des reptiles du Québec (AARQ) et au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ).

Documentation complémentaire :

Bilan du rétablissement de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) au Québec pour la période 1999-2009. (Format PDF, 567 Ko)

COSEPAC. 2008. Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la rainette faux-grillon de l'ouest (Pseudacris triseriata) population carolinienne et population des Grands Lacs et Saint-Laurent et du Bouclier canadien au Canada – Mise à jour. Comité sur la situation des espèces en péril au Canada. Ottawa. 55 pages.

DESROCHES, J.-F. et D. RODRIGUE. 2004. Amphibiens et reptiles du Québec et des Maritimes. Éditions Michel Quintin. Waterloo, Québec. 288 pages.

OUELLET, M. et C. LEHEURTEUX. 2007. Principes de conservation et d’aménagement des habitats des amphibiens : revue de littérature et recommandations suggérées pour la rainette faux-grillon de l’Ouest (Pseudacris triseriata). Amphibia-Nature et ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Direction du développement de la faune, Québec. 52 pages.

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Arrondissement Le Vieux Longueuil (ville de Longueuil), 2007. (Format PDF, 4,08 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Arrondissement de Saint-Hubert (ville de Longueuil), 2008. (Format PDF, 6,73 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Métapopulation de Beauharnois-Salaberry, 2012. (Format PDF, 12,8 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Ville de Boucherville, 2006. (Format PDF, 5,16 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Ville de Brossard, 2008. (Format PDF, 3,90 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Ville de Carignan, 2008. (Format PDF, 3,69 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Outaouais – Ville de Gatineau (secteur Aylmer), 2010. (Format PDF, 4,38 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Outaouais – Ville de Gatineau (secteur Gatineau), 2010. (Format PDF, 6,31 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Ville de La Prairie, 2008. (Format PDF, 4,48 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Ville de Notre-Dame-de-l'Île-Perrot, 2008. (Format PDF, 3,76 Mo)

Plan de conservation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) en Montérégie – Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, 2008. (Format PDF, 3,89 Mo)

Plan de rétablissement de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) au Québec,1999. (Format PDF, 208 Ko)

Rapport sur la situation de la rainette faux-grillon de l'Ouest (Pseudacris triseriata) au Québec, 1996. (Format PDF, 962 Ko)

WHITING, A. 2004. Population ecology of Western Chorus Frog (Pseudacris triseriata). Thèse de maîtrise. Département de biologie, Université McGill, Montréal, Québec. 110 pages.

Cliquez sur l'image pour obtenir la vidéo Rainette faux-grillon de l'Ouest
 

 

Aire de répartition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Carte du Québec
Québec


Carte de l'Amérique du Nord
Amérique du Nord

 


Dernière modification : août 2010
 

Portail du gouvernement du Québec