Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Esturgeon noir

Acipenser oxyrinchus
Atlantic sturgeon

Fiche descriptive


Rang S : S3S4
Rang G : G3
Statut au Québec : susceptible d'être désigné espèce menacée ou vulnérable

L'esturgeon noir est le plus grand poisson qui fréquente les eaux douces du Québec; l'adulte peut atteindre plus de 2 m. Il possède un corps trapu et allongé en forme de cylindre ou de torpille. Comme chez tous les esturgeons, il a un long museau et une bouche ventrale précédée de quatre barbillons. Son squelette est cartilagineux et sa peau n'a pas de véritables écailles. Il possède cependant plusieurs plaques osseuses.

L'esturgeon noir est un poisson migrateur anadrome qui passe la majeure partie de sa vie en mer; il fréquente principalement le tronçon du Saint-Laurent, de Portneuf, dans l'estuaire, jusqu'au golfe. On peut le trouver jusqu'à Blanc-Sablon, au Québec, et au large de Terre-Neuve et de l'Île-du-Prince-Édouard. Au même titre que l'esturgeon jaune (Acipenser fulvescens), ce poisson est prisé pour sa chair. Le déclin des captures commerciales observé au Québec à la fin des années 1960 pourrait être attribuable à plusieurs interventions humaines qui ont perturbé son habitat. Mentionnons la construction de barrages hydroélectriques sur les rivières Manicouagan et aux Outardes (près de Baie-Comeau), le creusage du chenal maritime, la construction du quai de Portneuf (45 km en amont de Québec) et la création des îles et de l'utilisation de pesticides pour l'Expo 67 (région de Montréal).

Après une absence presque complète de captures commerciales entre 1967 et 1975, une reprise a été observée. Les sites de fraie ne sont pas encore connus, mais des travaux sont en cours pour repérer les géniteurs marqués au moyen d'émetteurs qui signalent leur présence dans le fleuve. Les travaux en cours en 2000 et 2001 ont permis de capturer quelques dizaines de juvéniles de l'année. La dégradation de son habitat par le remblayage et le dragage ainsi que la pollution diverse sont des facteurs potentiellement adverses qui font l'objet d'études.

La présence de l'esturgeon noir fait actuellement l'objet d'un suivi au Québec. Des observations sont disponibles au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ). Un rapport sur la situation publié en 1998 résume l'information connue sur l'espèce.

Documentation complémentaire :

THERRIEN, J. 1998. Rapport sur la situation de l'esturgeon noir (Acipenser oxyrinchus) au Québec. Ministère de l'Environnement et de la Faune, Direction de la faune et des habitats, Service de la faune aquatique. 45 p.

Carte du Québec : BERNATCHEZ, L. et M. GIROUX. 2000. Les poissons d'eau douce du Québec et leur répartition dans l'Est du Canada. Broquet, Boucherville. 350 p.

Carte de l'Amérique du Nord : SCOTT, W. B. et E. J. CROSSMAN. 1974. Poissons d'eau douce du Canada. Ministère de l'Environnement, Service des pêches et des sciences de la mer. Bulletin 184. 1026 p.

Esturgeon noir
 

 

Aire de répartition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Carte du Québec
Québec


Carte de l'Amérique du Nord
Amérique du Nord

 


Dernière modification : 2001-08-17
 

Portail du gouvernement du Québec