Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Bruant de Nelson

Ammodramus nelsoni
Nelson's sharp-tailed sparrow

Fiche descriptive


Rang S : S3
Rang G : G5
Statut au Québec : susceptible d'être désigné espèce menacée ou vulnérable

Le bruant de Nelson, autrefois connu sous le nom de bruant à queue aiguë, est un oiseau d'une quinzaine de centimètres de longueur. Le mâle et la femelle ont un plumage identique : dos brun, ventre pâle et rayures sur la poitrine et les flancs. Le motif jaune-ocre qui entoure complètement leurs joues grises facilite son identification.

Le bruant de Nelson est présent en Amérique du Nord seulement. Les taxonomistes reconnaissent trois sous-espèces. Deux d'entre elles sont observées au Québec, dans des régions bien distinctes. La sous-espèce Ammodramus n. alterus se trouve le long de la côte de la baie James, jusqu'à Eastmain (au nord du 52e parallèle). Sa population semble s'y maintenir à un niveau stable, bien que nous possédons très peu de données à l'heure actuelle. La seconde sous-espèce, Ammodramus n. subvirgatus, fréquente les côtes de l'est du Canada jusque dans l'État du Maine, mais elle est principalement concentrée au Québec. On la trouve aux îles de la Madeleine, en bordure du fleuve et de l'estuaire du Saint-Laurent, dans le Bas-Saint-Laurent entre Montmagny et Pointe-au-Père, et en Gaspésie, de la baie de Gaspé jusqu'au fond de la baie des Chaleurs. Récemment, elle a également été recensée dans les îles de Sorel et sur deux îles près de Montréal, indiquant une expansion vers l'ouest. Cette sous-espèce semble être en situation stable malgré des baisses locales de population, conséquences de la destruction de ses habitats.

L'habitat de ce bruant se résume à une mince bande de marais salé ou saumâtre le long des côtes ou des îles et plus rarement de marais d'eau douce. La récupération des marais salés supérieurs à des fins agricoles de même que le remblayage pour la construction résidentielle ou commerciale et d'infrastructures routières et portuaires seraient responsables des pertes d'habitat de cette espèce.

La présence du bruant de Nelson fait l'objet d'un suivi au Québec. Des observations sont disponibles au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ).

Documentation complémentaire :

GAUTHIER, J. et Y. AUBRY (sous la direction de). 1995. Les oiseaux nicheurs du Québec : Atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional. Association québécoise des groupes d'ornithologues, Société québécoise de protection des oiseaux, Service canadien de la faune, Environnement Canada, région du Québec, Montréal, xviii + 1295 p.

ROMPRÉ, G., A. PAGE and F. SHAFFER. 1998. Status Report on Nelson's Sharp-Tailed Sparrow Ammodramus nelsoni in Canada. Report submitted to the Committee on the Status of Endangered Wildlife in Canada. 26 p.

Carte du Québec :

GAUTHIER, J. et Y. AUBRY (sous la direction de). 1995. Les oiseaux nicheurs du Québec : Atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional. Association québécoise des groupes d'ornithologues, Société québécoise de protection des oiseaux, Service canadien de la faune, Environnement Canada, région du Québec, Montréal, xviii + 1295 p.

GREENLAW, J. S. and J. D. RISING. 1994. Sharp-tailed Sparrow (Ammodramus caudacutus). In The Birds of North America, No. 112 (A. Poole and F. Gill, Eds.) Philadelphia: The Academy of Natural Sciences; Washington, D. C.: The American Ornithologists' Union.

Carte de l'Amérique du Nord : GREENLAW, J. S. and J. D. RISING. 1994. Sharp-tailed Sparrow (Ammodramus caudacutus). In The Birds of North America, No. 112 (A. Poole and F. Gill, Eds.) Philadelphia: The Academy of Natural Sciences; Washington, D. C.: The American Ornithologists' Union.

Bruant de Nelson
 

 

Aire de répartition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Carte du Québec
Québec


Carte de l'Amérique du Nord
Amérique du Nord

 


Dernière modification : 2001-08-17
 

Portail du gouvernement du Québec