Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Belette pygmée

Mustela nivalis
Least weasel

Fiche descriptive


Rang S : S3S4
Rang G : G5
Statut au Québec : susceptible d'être désigné espèce menacée ou vulnérable

La belette pygmée est le plus petit carnivore de l'Amérique du Nord. Elle appartient à la famille des Mustelidae et est apparentée à l'hermine (Neovison erminea) et au vison d'Amérique (Mustela vison). Peu haut sur ses pattes, ce mammifère a une forme fuselée. La belette pygmée se distingue de l'hermine par sa queue beaucoup plus courte et par l'absence de bout noir à son extrémité. En été, son dos et ses flancs sont bruns tandis que l'abdomen est blanc; en hiver, son pelage est tout blanc. La belette adulte pèse entre 38 et 50 g, le mâle étant un peu plus grand que la femelle. Incluant la queue, l'adulte atteint un maximum de 20 cm.


Comparaison des trois espèces de belette au Québec


Cliquez pour agrandir l'image


En Amérique du Nord, la belette pygmée habite presque partout au Canada et s'accommode d'habitats très divers. Elle occupe la toundra ou la forêt coniférienne au nord, mais préfère, dans les secteurs plus au sud, les milieux ouverts tels que les prairies, les prés humides, les régions marécageuses, les berges des cours d'eau et les broussailles. Les souris et les campagnols constituent presque exclusivement ses proies. Solitaire sauf en période de reproduction, la belette pygmée occupe un domaine d'une superficie approximative d'un hectare et s'éloigne rarement à plus de 100 m de son gîte, qu'elle aménage dans un terrier de campagnol.

Malgré une aire de répartition étendue, cette espèce est généralement considérée comme rare dans l'ensemble de cette aire. Cependant, elle peut être abondante par endroits. Sa petite taille et son existence discrète rendent sa capture difficile et il se pourrait que cette espèce soit plus abondante que ne l'indiquent les données à son sujet. Les populations montrent occasionnellement de grandes fluctuations régularisées par la densité des proies. Au Québec, les mentions de belette pygmée sont rares. Jusqu'à maintenant, l'ensemble des observations s'inscrivent dans l'aire de répartition connue de l'espèce, à l'exception de celle provenant de la région de Sherbrooke (au sud du fleuve Saint-Laurent). En fait, sa présence dans cette région est plutôt exceptionnelle puisque aucune autre observation n'a été rapportée pour le sud du Québec. De plus amples connaissances sont nécessaires pour identifier les facteurs qui pourraient menacer l'espèce.

La présence de la belette pygmée fait actuellement l'objet d'un suivi au Québec. Des observations sont disponibles au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ).


* Malgré une importante aire de répartition, la belette pygmée n'est présente sur le territoire québécois que très localement.

Documentation complémentaire :

Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec. 2000. Société de la faune et des parcs du Québec. Direction du développement de la faune.

PRESCOTT, J. et P. RICHARD. 1996. Mammifères du Québec et de l'Est du Canada. Guide nature Quintin, Waterloo. 399 p.

Carte du Québec :

Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec. 2000. Société de la faune et des parcs du Québec. Direction du développement de la faune.

PRESCOTT, J. et P. RICHARD. 1996. Mammifères du Québec et de l'Est du Canada. Guide nature Quintin, Waterloo. 399 p.

Carte de l'Amérique du Nord : HALL, E. R. 1981. The Mammals of North America. John Wiley and sons. 2nd edition. Volumes 1 and 2. 1181 p.

Belette pygmée
 

 

Aire de répartition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Carte du Québec
Québec


Carte de l'Amérique du Nord
Amérique du Nord

 


Dernière modification : 2001-08-17
 

Portail du gouvernement du Québec