Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Couleuvre tachetée

Lampropeltis triangulum
Milksnake

Fiche descriptive


Rang S : S3
Rang G : G5
Statut au Québec : susceptible d'être désigné espèce menacée ou vulnérable

La couleuvre tachetée est un reptile de la famille des Colubridés. Elle mesure normalement entre 60 et 90 cm bien qu’elle puisse dépasser, dans certains cas, le mètre. Elle est caractérisée par un corps gris à brun crème orné de taches à bordure rougeâtre, brune ou noire sur le dos. Un collier de couleur pâle en forme de V ou de Y est visible sur le dessus de sa tête. Elle possède des écailles lisses et une écaille anale non divisée. Le nom courant anglais tire son origine d’un vieux mythe populaire voulant que ce serpent tète le lait des vaches.

Au Canada, la couleuvre tachetée vit aux alentours des Grands Lacs, au sud-est de l’Ontario et au sud-ouest du Québec. Elle occupe les boisés, les champs et les bâtiments agricoles. On peut également la trouver autour de vieux immeubles dans les secteurs urbains. Elle se cache parmi la litière de feuilles mortes, sous les pierres et les planches. Un abri convenable lui est nécessaire pour la ponte des œufs, l’hibernation et la thermorégulation. Elle est poïkilotherme (animal à sang froid); elle doit donc s’adapter aux changements de température de son environnement. La formation des couples pour la reproduction se déroule sur plusieurs semaines en avril et en mai, après leur sortie de l’hibernaculum (site d’hibernation). La femelle pond en moyenne de 8 à 11 œufs elliptiques d’environ 4,5 g qui éclosent en août et septembre. La couleuvre tachetée se nourrit de petits rongeurs, de reptiles, de poissons, d’amphibiens et aussi de différents invertébrés. Elle est la seule couleuvre constrictor au Québec; elle tue sa proie en enroulant son corps autour d’elle, l’étouffant avant de l’avaler.

Il n’y a pas d’estimation de la quantité d’individus au Québec. Certaines populations ont probablement été éliminées par la perte d’habitats causée par le développement urbain et l’agriculture intensive. La distribution de la couleuvre tachetée est très limitée, la plupart des observations ont été enregistrées au sud de la Gatineau et dans la région de Montréal. En plus de courir le risque de se faire écraser par des véhicules ou de la machinerie agricole, cette espèce, comme les reptiles en général, est persécutée par les humains. Lorsqu’elle est menacée, elle fait vibrer sa queue qui émet un son ressemblant à celui du crotale, un serpent venimeux, contribuant à accentuer la méprise qu’ont généralement les humains face à ce reptile.

La couleuvre tachetée de l’est semble maintenir une population restreinte mais néanmoins stable au Québec. Aucune mesure spécifique à cette espèce n’a été prise. Comme pour tous les animaux et plantes, cette espèce de couleuvre est protégée dans tous les parcs provinciaux et fédéraux du Québec ainsi que dans les réserves écologiques.

Documentation complémentaire :

BIDER, J. R. et S. MATTE. 1994. Atlas des amphibiens et des reptiles du Québec. Société d'histoire naturelle de la vallée du Saint-Laurent et ministère de l'Environnement et de la Faune du Québec, Direction de la faune et des habitats, Québec. 106 p.

FISHER, L. 1999. COSEWIC Status Report on Eastern Milksnake (Lampropeltis triangulum triangulum). Report submitted to the Committee on the status of Endangered Wildlife in Canada. 31p.

Cartes du Québec et de l’Amérique du Nord : FISHER, L. 1999. COSEWIC Status Report on Eastern Milksnake (Lampropeltis triangulum triangulum). Report submitted to the Committee on the status of Endangered Wildlife in Canada. 31p.

Cliquez sur l'image pour obtenir la vidéo Couleuvre tachetée
 

 

Aire de répartition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Carte du Québec
Québec


Carte de l'Amérique du Nord
Amérique du Nord

 


Dernière modification : 2003-04-14
 

Portail du gouvernement du Québec