Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Tortue-molle à épines

Apalone spinifera
Eastern spiny softshell

Fiche descriptive


Rang S : S1
Rang G : G5
Statut au Québec : menacée, mars 2000

La tortue-molle à épines est une tortue dite à carapace molle, c'est-à-dire sans écailles, qui est recouverte d'une peau ressemblant à du cuir. Cette carapace, relativement aplatie, est de couleur variant d'olive à brun pâle avec des petites taches noires en forme de cercle. La souplesse de sa carapace lui donne une allure qui fait penser à une crêpe aplatie. À 15 ans, la carapace de la femelle est d'environ 30 cm de longueur tandis que chez le mâle de cet âge, elle n'est que de 17 cm. On reconnaît également la tortue-molle à épines par sa tête effilée qui se termine par un nez allongé en forme de petite trompe.

Cette espèce est rare au Canada puisqu'elle n'est présente qu'à quelques endroits au Québec et en Ontario. Sa répartition au Québec est aujourd'hui limitée à la baie Missisquoi, dans le lac Champlain, et dans la rivière aux Brochets au sud de la province. Il s’agit de la seule population restante dans la province. Une bonne partie des individus que l’on trouve au Québec hiberne au Vermont (États-Unis) près de la frontière québécoise. Autrefois, il existait au Québec d’autres populations de tortue-molle à épines, soit une dans la rivière des Outaouais, à l'ouest de Gatineau, et une autre dans les eaux entourant l'île Perrot et l'extrémité ouest de l'île de Montréal. La tortue-molle à épines était également présente dans la rivière Richelieu. Il y a eu plusieurs tentatives pour retrouver l'espèce dans ces secteurs depuis la fin des années 1990. Une observation a été confirmée le 3 juillet 2006 dans la rivière l’Acadie à la hauteur de la ville de Carignan, dans la région de la Montérégie. Il s’agit d’une femelle qui a été photographiée en train de prendre un bain de soleil sur une bûche flottante. Il est possible que cette femelle ait été la relique d’une population en voie de disparition et autrefois plus importante. Il est aussi possible qu’elle soit venue de la rivière Richelieu ou de la population du lac Champlain. Outre cette observation, les efforts n'ont pas encore permis de déceler la présence de cette tortue dans son aire de répartition historique.

Strictement aquatique, la tortue-molle à épines peut être observée lorsqu’elle se chauffe au soleil sur des roches ou des troncs d’arbres ou lorsqu’elle pond en bordure des cours d’eau. Elle occupe une grande variété d'habitats tels que les rivières, les ruisseaux, les lacs, les étangs près des rivières, les baies marécageuses peu profondes, sablonneuses ou vaseuses. Son choix d’habitats serait lié à l'abondance de nourriture, notamment des écrevisses. Elle se nourrit également de vers, d’insectes, de têtards et de poissons. La tortue-molle à épines se reproduit en avril et en mai et pond généralement en juin. L’éclosion des œufs survient en août ou septembre. Les endroits excavés pour la ponte sont situés à quelques mètres de l’eau dans des sols graveleux ou sablonneux.

La tortue-molle à épines est très menacée par la modification des berges, la pollution et la prédation des nids et des jeunes par plusieurs espèces dont le raton laveur (Procyon lotor), la moufette rayée (Mephitis mephitis) et certains oiseaux. Il arrive également qu’elle soit victime de collisions avec des embarcations motorisées ou qu’elle soit prise accidentellement par des pêcheurs.

La présence de la tortue-molle à épines fait l'objet d'un suivi au Québec. On peut trouver des observations dans l’Atlas des amphibiens et des reptiles du Québec (AARQ) et au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ). Un rapport sur la situation publié en 1997 résume l'information connue sur l'espèce. De plus, un plan de rétablissement a été élaboré en 1997. Plusieurs mesures ont été mises en œuvre, dont un suivi à l'aide d'émetteurs afin de situer les habitats utilisés par cette tortue, une campagne de sensibilisation auprès du public et des négociations avec des propriétaires terriens afin de protéger des endroits jugés importants pour la survie de l'espèce. Pour certaines de ces mesures, l'État du Vermont est étroitement associé au ministère des Ressources naturelles et de la Faune. En 2007, un document présentant le bilan du rétablissement pour les années 1997-2004 et la programmation pour les années 2005-2009 a été publié. On y tient compte de l’information acquise sur l’espèce et des progrès accomplis en matière de protection des habitats et de sensibilisation du public. Parmi les mesures appliquées depuis 2005, notons le suivi des impacts de la construction d’un nouveau pont à Alburg (Vermont) sur un site utilisé comme hibernacle, des ententes de conservation avec des propriétaires riverains, la protection de nids et des campagnes d'information à l’intention du public.

Documentation complémentaire :

DESROCHES, J.-F. et D. RODRIGUE. 2004. Amphibiens et reptiles du Québec et des maritimes. Éditions Michel Quintin, Waterloo, Québec. 288 pages.

GALOIS, P., M. LÉVEILLÉ, L. BOUTHILLIER, C. DAIGLE et S. PARREN. 2002. Movement patterns, activity, and home range of the eastern spiny softshell turtle (Apalone spinifera) in northern lake Champlain, Québec, Vermont. Journal of Herpetology: 36 (3) 402-411.

Inventaire de la tortue-molle à épines (Apalone spinifera) dans la rivière des Outaouais, secteur Montebello-Hull. (Format PDF, 366 Ko)

Plan d'intervention sur la tortue-molle à épines (Apalone spinifera) au Québec. (Format PDF, 784 Ko)

Plan d'intervention sur la tortue-molle à épines (Apalone spinifera spinifera) au Québec : Bilan 1997-2004 et programmation 2005-2009. (Format PDF, 1,57 Mo)

Plan d'intervention sur la tortue-molle à épines (Apalone spinifera) au Québec : rapport d'activités 2001. (Format PDF, 489 Ko)

Rapport sur la situation de la tortue-molle à épines (Apalone spinifera) au Québec (Format PDF, 1,75 Mo)

RIOUX, S. et J.-F. DESROCHES. 2007. Découverte d’une tortue-molle à épines (Apalone spinifera) dans la rivière l’Acadie. Le naturaliste canadien : 131 (2) 51-53.

Cliquez sur l'image pour obtenir la vidéo Tortue-molle à épines
 

 

Aire de répartition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Carte du Québec
Québec


Carte de l'Amérique du Nord
Amérique du Nord

 


Dernière modification : août 2010
 

Portail du gouvernement du Québec