Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Animaux importuns - dommages causés par la faune

Animaux importuns - dommages causés par la faune

Accueil
Portail Quebec

Animaux importuns

 

Surprendre un porc-épic à ronger l'écorce d'un pin dans une forêt est une chance unique d’observer la faune en milieu naturel. Voir l’animal en train de manger les jeunes arbres de votre plantation c’est plutôt de la malchance, le porc-épic se trouve au mauvais endroit au mauvais moment. On parle alors d’un animal importun, c’est-à-dire un animal sauvage qui cause des dommages matériels aux biens privés.

La tolérance peut s’avérer la meilleure solution si les pertes sont minimes. De plus l’animal importun est peut-être seulement de passage et le problème va disparaître sous peu. Si la situation est tolérable et ne risque pas de s’aggraver, il serait préférable d’accepter à court terme les inconvénients occasionnés par la présence d’un animal indésirable.

Si la situation est intolérable et que vous avez identifié le coupable, vous devez d’abord appliquer des méthodes préventives. Comme le dicton populaire nous le rappelle si bien: « mieux vaut prévenir que guérir ».

Si ces méthodes s’avèrent inefficaces, que vous avez pris tous les moyens nécessaires pour éloigner l’animal ou l’empêcher de causer des dommages, vous pouvez alors avoir recours aux méthodes de contrôle. Ces méthodes impliquent généralement la mort ou la capture de l’animal. Si l’animal est capturé vivant vous devez le relâcher plus loin.

Si vous connaissez déjà l'animal coupable des dommages, consultez sa fiche dans la liste des Fiches individuelles d'animaux importuns. Sinon, choisissez la rubrique Identifiez le responsable des dommages qui permet d’identifier la plupart des animaux présentés dans les fiches individuelles.

Fonctionnement de la clé d’identification des animaux importuns

La lutte contre les animaux importuns sera efficace dans la mesure où vous aurez d’abord correctement identifié le responsable des dommages. Connaître les habitudes de vie de l’animal peut vous aider à comprendre les causes du problème et choisir les solutions appropriées. Rappelez-vous : « Mieux vaut prévenir que guérir », les moyens de prévention doivent avoir la priorité.

Dans un premier temps il suffit de déterminer lequel de vos biens a été endommagé. Vous devez choisir entre la végétation, les animaux ou les infrastructures.

Par la suite, il suffit d’observer les marques de dents et les signes de présence laissés par les animaux sur le terrain (empreintes, crottins, nids, etc.), de lire la description de ces indices dans la clé, de comparer tous ces signes avec les illustrations appropriées et de reconnaître ce qui correspond aux dommages observés. Vous pourrez alors identifier l’animal importun en cause et avoir accès à la fiche correspondante qui vous proposera des solutions.





Gouvernement du Quebec © Gouvernement du Quebec, 2007