Fiches individuelles d'animaux importuns

Version imprimable

Les hirondelles

Sept espèces d’hirondelles se retrouvent au Québec : l’hirondelle noire (Progne subis), l’hirondelle bicolore (Trachycineta bicolor), l’hirondelle de rivage (Riparia riparia), l’hirondelle à ailes hérissées (Stelgidopteryx serripennis), l’hirondelle à front brun (Petrochiledon fulva), l’hirondelle à front blanc (Petrochelidon pyrrhonota) et l’hirondelle rustique (Hirundo rustica). Une forme élancée, aérodynamique et un vol gracieux sont caractéristiques de cette famille. Les hirondelles peuvent aussi être confondues avec le martinet ramoneur (Chaetura pelagica), seule espèce de la famille des martinets au Québec.

De ces huit espèces, deux sont reconnues pour causer occasionnellement des dommages par la disposition de leurs nids. En effet, l’hirondelle rustique et l’hirondelle à front blanc construisent en grandes ou petites colonies des nids attachés aux structures ou bâtiments, ce qui peut les endommager.

Hirondelle rustique

Dans l’est de l’Amérique du Nord, l'hirondelle rustique est la seule à posséder une queue aussi fourchue. Aussi, sa queue est marquée de blanc. Son dos et son croupion (base de la queue) sont bleus. Elle se distingue des autres hirondelles par son abdomen de couleur chamois.
Taille de 15 à 19 cm.

Hirondelle à front blanc

L'hirondelle à front blanc ressemble à l’hirondelle rustique, mais elle est plus trapue et sa queue est plus courte et presque carrée. Elle a une tache chamois sur le croupion (base de la queue) ainsi qu'une tache blanchâtre sur le front.
Taille de 13 à 15 cm.

Dommages et indices
 
Dommages
Indices

Dommages à la propriété, nuisance

Lorsque les nids sont construits sur les propriétés, ils peuvent occasionner des bruits et laisser des fientes ou des marques après la période de reproduction.

Présence de nids en forme de gourde (hirondelle à front blanc) ou d’une coupe (hirondelle rustique).

Passages fréquents d’hirondelles, fientes ou autres signes de présence.

Dommages à la machinerie agricole

Lorsque les nids sont construits à l'intérieur des bâtiments, les fientes salissent la machinerie agricole et peuvent nuire au mécanisme.

Attaques

Les hirondelles, lorsqu’elles se sentent menacées, peuvent chercher à « attaquer » les personnes qui s’en approchent. Cependant, ces attaques ne présentent aucun risque, si ce n’est que de légers désagréments.

Rôle bénéfique

Les hirondelles sont de grandes consommatrices d'insectes. De plus, elles sont très appréciées des observateurs d'oiseaux.

Particularités

Les hirondelles sont des espèces migratrices qui n'arrivent dans nos régions que lorsque la température atteint 16 à 21°C. C'est habituellement l'hirondelle à front blanc qui arrive la première. Leur période de reproduction commence en mai et se termine en août.

L’hirondelle à front blanc construit un nid en forme de gourde présentant à l’avant un court tunnel fabriqué avec de la boue, du sable et de l’eau. L’hirondelle rustique construit souvent son nid sur des poutres avec de la boue et de l’herbe sèche. Il a plutôt la forme d’une coupe. L’entrée du nid est orientée vers le bas et l’intérieur est garni de plumes. Les hirondelles peuvent utiliser le même nid pendant plusieurs années consécutives. Elles tolèrent bien la présence humaine et, en général, peuvent même en bénéficier. Le choix d'un site de nidification dépend de trois principaux facteurs :

  • la présence d'un habitat ouvert pour trouver de la nourriture;
  • la proximité d’une source d'eau fraîche permanente;
  • une surface convenable sous un rebord ou un surplomb pour y fixer leur nid.
Quoi faire?

MISE EN GARDE

Toute intervention effectuée à l'endroit des animaux importuns doit être guidée par un souci premier de mise en valeur et de conservation des ressources. Les méthodes visant à éliminer les individus indésirables devraient toujours être considérées de prime abord dans la perspective des récoltes légales, que ce soit par la chasse ou le piégeage (selon les différentes espèces), de même qu'en fonction de l'usage à une fin quelconque du spécimen (peaux, consommation, etc.).

Méthodes préventives

Dommages à la propriété, nuisance (nids à l’extérieur des bâtiments)

Disposition de nids artificiels

Avant de procéder à l’exclusion complète des lieux de nidification, il est possible de mettre en place des sites de nidification artificiels pour attirer les hirondelles dans des secteurs où elles ne causeront pas problème.

  • Confectionner et disposer des nids artificiels pour l’hirondelle à front blanc.
  • L’hirondelle rustique profitera de tout endroit où elle pourra construire son nid. On peut simplement disposer des petites tablettes sous les avant-toits ou d’autres endroits propices.

Exclusion

Sur les bâtiments, l'installation d'une barrière sur les sites propices à la nidification constitue habituellement une bonne solution pour éviter des dommages. Si le site a déjà été utilisé par les hirondelles, l'aménagement doit être effectué sur la totalité du bâtiment, sinon elles s'installeront à côté du site précédent. Si cela ne cause pas problème, on peut aussi les laisser nicher sur une autre surface du bâtiment.

Il est possible de planifier différents aménagements et d’utiliser différents matériaux dans le but de modifier la texture des murs et les angles de l’avant-toit pour que les hirondelles ne puissent y fixer leur nid. Par exemple, on peut se procurer des filets de plastique ou du grillage métallique (maille de 2 cm ou moins), du polythène, de la fibre de verre et les placer, soit en biais à la jonction du mur et de la corniche, ou les laisser pendre sous le surplomb à une distance de 8 à 10 cm du mur sur une longueur de 45 cm. On peut aussi placer des bandes à aiguillons sur le surplomb ou la corniche pour les empêcher d’y fixer un nid.

Dommages à la machinerie agricole (nids à l’intérieur des bâtiments)

Pour exclure les hirondelles des bâtiments et ainsi les empêcher de causer des dommages, il faut arriver à les exclure des bâtiments ou simplement les empêcher de construire un nid directement au-dessus de la machinerie.

  • Fermer les portes du bâtiment et installer des moustiquaires dans les fenêtres et les autres ouvertures. Si les portes ou ouvertures doivent rester ouvertes, installer des bandes de polychlorure de vinyle (PVC) de 15 à 40 cm de large avec un chevauchement de 5 cm pour en bloquer l’accès.

Répulsifs visuels et sonores

Les répulsifs sont généralement inefficaces pour éloigner les hirondelles dans le cas des dommages à la propriété ou à la machinerie agricole.

Méthodes de contrôle

Que ce soit à court, moyen ou long terme, les méthodes de contrôle (relocalisation, capture ou prélèvement) réalisées seules ne donnent pas de bons résultats; les oiseaux qui sont éliminés peuvent être rapidement remplacés par d'autres. Les hirondelles sont protégées par la Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs, la destruction des nids et des oiseaux est illégale sans un permis spécial.

Pour en savoir plus

Identification

Lois et règlements

 

Dernière modification : 2020-05-27